RSS
RSS



 
-44%
Le deal à ne pas rater :
Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
44.99 € 79.90 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Event 1 - Déclaration de guerre - Londres :: Three Broomsticks :: Pensine :: Les Events
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
L'Augurey
L'Augurey
PNJ Augurey
Métier : Grand Manitou de GoB
Messages : 1904
Gallions : 1848
Date d'inscription : 19/12/2018

L'Augurey
Dim 10 Mar - 16:18
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ

Les images étaient violentes. Les sorciers présents savaient qu'il s'agissait de la vérité. Certains commençaient à paniquer, d'autres voulaient s'enfuir. Les moldus, quant à eux, se montraient soit sceptiques, soit éberlués. Comment savoir si cela était vrai après tout ? Comment dénouer le vrai du faux ? Certains pensaient à une mauvaise blague, quand d'autres regardaient déjà autour d'eux aux aguets.

Les images s'estompent alors. L'homme masqué apparait de nouveau et reprends la parole "Les images vous suffisent-elles ? " avait-il dit instaurant un silence. Imposant le trouble parmi la foule. Soudain, des silhouettes noires portant des cagoules apparaissent. Ils sont six, tiennent chacun entre leurs mains un prisonnier. Deux hommes, une femme. L'air hystérique est sur leurs traits. Il n'y a plus rien de raisonnable dans leur esprit. Des mois d'emprisonnements. Des mois passés chez les Terry sous la torture. Ils n'ont qu'une idée en tête à présent, détruire ce qui les entoure. " Peut-être qu'une vraie démonstration vous semblera plus parlante ! " Les silhouettes à la cagoule lâchent alors leurs prisonniers, qui baguette à la main, commencent leur carnage. Les sorts commencent à fuser. Contre n'importe qui, partout dans la foule. Leur but ? Blesser, tuer. Qu'importe.

Tout autour de la fête foraine, les membres des Blood Circle se sont dispersés. Le moindre sorcier qui transplannent, le moindre sorcier qui cherche à fuir, ils seront là pour l'arrêter. Ils protégeront les moldus et détruiront le moindre sorcier. " L'homme à l'écran assiste au spectacle en direct " Et maintenant vous y croyez ? " Les Blood Circle n'ont pourtant pas encore montré tout leur atout...

Ϟ LES REGLES DE L’EVENT Ϟ

Ϟ 01. Ϟ Privilégier des réponses courtes maximum 500 mots.

Ϟ 02. Ϟ Cet event est ouvert aux sorciers adultes, aux moldus, aux universitaire, ainsi qu'aux collégiens. Tout le monde peut donc y participer.

Ϟ 03. Ϟ Les Blood Circle participant peuvent intervenir s'ils le souhaitent.

Ϟ 04. Ϟ Il est à présent possible de dire que quelques membres du ministère arrivent au compte goutte.
Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Dim 10 Mar - 17:27
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ

Tes yeux observaient le spectacle avec délectation. Installée sur ton banc, tu voyais la foule s’agiter. Les visages inquiets, ceux qui avaient peurs, les sceptiques. La peur était celui qui revenait le plus souvent. Mais de quoi ? La peur d’être découvert ? Celui d’apprendre une vérité angoissante ? Oui, il se passait bien des choses dans leur petite tête. Et de là où tu étais, tu voyais clairement la panique. Notamment dans ce groupe de jeunes. L’un d’entres elle semblait faire une crise de panique et au vu de leur allure, tu étais prête à parier qu’ils étaient de ces créatures. Mais ce n’était pas encore l’heure de s’occuper d’eux. Non pour le moment, il était tant de montrer aux anglais ce qui se tramait dans leur dos depuis des années.

L’homme masqué revenait à l’écran demandant si les images étaient suffisantes pour les convaincre et ton coeur s’emballa alors que tu entendais quelqu’un approcher dans ton dos. Tu tournais légèrement le visage, reconnaissant rapidement le profil de ta cousine. « Alors Cousine, le spectacle te plaît ? » Un sourire étira tes lippes. « C’est parfait. Tout se passe comme prévu. » Tu pivotais sur le dossier du banc pour te mettre debout à côté de ta cousine alors que des camarades arrivaient avec les sorciers. Tu n’appréciais pas forcément ce qu’il avait subi. Tu préférais les tuer rapidement. Mais il fallait mettre les moyens pour convaincre le pays… Tu attrapais Artemis par le bras, vous éloignant légèrement de l’effusion et sortais de ta poche la même cagoule que les autres membres des Blood Circle. « Allons nous amuser ! » Tu lui souris, tout en enfilant le tissu noir dont seuls tes yeux bleus transperçaient. Tu ouvrais ta veste et sortais un des flingues de ton harnais. Tu avançais aux côtés de ta cousine et repérais un visage que tu connaissais bien. « J’ai une vieille connaissance là-bas. » Tu tapais dans la main de ta cousine. « Profite bien ! » Tu t’éloignais pour te diriger vers ce blondinet aux yeux bleus (Etienne) qui venait tout juste d’apparaitre. Tu te faufilais dans son dos, le saisissant brusquement de ton bras autour de son cou, ton flingue contre sa tempe. « Tiens, tiens, comme on se retrouve ! » Tu dévoilais ton appartenance au Blood Circle mais depuis le temps que vous vous cherchiez tous les deux, il aurait fini par le déduire tout seul…
Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Hestia Carrow
Hestia Carrow
Serpentard
Métier : Etudiante en 1ère année de sciences magiques (future spécialisation potions)
Messages : 2531
Gallions : 6365
Date d'inscription : 12/01/2019

Lumos
Je rp en : #107058
Mon allégeance : va a moi-même, et c'est déjà pas mal

Hestia Carrow
Dim 10 Mar - 17:52


Déclaration de guerre


Event 1

 
Bien sûr, il avait fallu que Hestia tombe sur le moldu le plus parano de la fête foraine. Non content de lui poser des questions de plus en plus pressantes, il lui avait agrippé les poignets pour la secouer, comme si c’était ainsi qu’il allait obtenir des réponses. La verte pouvait sentir l’angoisse lui serrer la gorge, le regard de l’homme était complètement fou et elle doutait que nier l’aiderait vraiment. Heureusement, Miss O’Hara intervint, elle brandit sous le nez de l’homme un drôle d’objet -sûrement moldu- et la fit passer pour sa cousine pour l’extirper de ses griffes. Soulagée, Hestia se laissa entrainer à la suite de la professeure, lui glissant un « Merci. » au passage. Peut-être que se rendre à cette fête foraine avait été une terrible idée, mais au moins elle avait pu compter sur l’enseignante. Les deux sorcières traversèrent la foule pour rejoindre Sélénya, sa sœur ainsi que les jumeaux de Lestang. La jaune avait l’air complètement en panique, ce qui était loin d’être rassurant vu la situation et le petit groupe faisait de son mieux pour l’aider. Hestia croisa le regard d’Amaury, vu son expression il avait dû assister à la scène avec le moldu, encore un peu secouée elle se contenta de hocher brièvement la tête pour lui montrer qu’elle allait bien. Elle brisa le contact en voyant Thalia arriver près d’elle. Elle hocha encore la tête, affichant un sourire peu convaincant. « Ça va. » Hestia regarda autour d’elles avant de reposer ses yeux sur sa sœur. « Il faut pas qu’on reste là, les gens commencent à paniquer. » Bientôt les scènes dont elle avait été la victime ne tarderaient pas à se multiplier.

Sauf que le moldu masqué choisi ce moment pour refaire son apparition. Et ce fut encore pire. D’autres silhouettes apparurent avec des prisonniers. Hestia comprit avec horreur qu’il s’agissait de sorciers quand ils brandirent leurs baguettes pour faire fuser des sorts sur la foule. Hestia se fit violence pour ne pas sortir sa propre baguette, sauf que les sorciers fous ne faisaient pas de distinction entre sorciers et moldus, alors à quoi bon continuer de jouer les moldus innocents ? Elle n’eut pas le temps de réfléchir plus à la question, un sortilège s’écrasa non loin d’elle. Elle tira sa sœur par le bras pour l’éloigner du point d’impact, ils ne pouvaient pas rester là. « Il faut qu’on trouve une planque ! » Lança-t-elle en s’adressant à tout le petit groupe. Il leur fallait une attraction fermée d’où ils pourraient transplaner sans être vus. « Là ! » Elle montra du doigt le train fantôme, attrapa la main de Thalia et l’entraina dans cette direction. Sauf que la foule était maintenant complètement paniquée, les gens courraient en tout sens et les sortilèges qui tombaient au hasard n’aidaient pas. Le cœur d’Hestia manqua un battement quand elle s’aperçut que dans leur fuite elles avaient perdu Amaury, Elise, Sélénya et Miss O’Hara. Seul le professeur Asclépiades et son enfant se trouvaient encore près d’elles. Elle dû lutter contre l’envie de partir à leur recherche, ils ne pouvaient pas s’arrêter.

CODAGE PAR AMATIS


Spoiler:
 



Everybody liestrying to hope
with nothing to hold


Les trésors ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Carrow
Thalia Carrow
Gryffondor OP
Métier : Étudiante en droit magique
Messages : 1500
Gallions : 2523
Date d'inscription : 13/01/2019

Lumos
Je rp en : #996699
Mon allégeance : Ordre du Phénix

Thalia Carrow
Dim 10 Mar - 19:39
Déclaration de guerre
Commun

«Tous les enfants de la terre font la fête. Le girotron, les manèges, pour eux jamais ne s'arrêtent »
Alors que je regardais autour de moi, je me disais que la situation ne pouvait pas être pire. Maintenant, tous les moldus qui étaient à la fête foraine avaient vu sur vidéo que les sorciers existent. Bon, certains pourraient se dire que c’était un trucage, des effets spéciaux où je ne sais pas quoi. De nos jours, les cinémas pouvaient passer n’importe quoi et c’était franchement à s’y méprendre. Il faudrait que le ministère pousse beaucoup dans cette direction si nous voulions toujours rester dans l’ombre. Ce que je comprenais de tout ça, c’était que quelqu’un quelque part faisait une attaque directe sur le monde sorcier. Ce n’était pas une révélation toute en douceur pour montrer que les sorciers étaient comme les humains, gentils et parfois cons, mais avec des pouvoirs, c’était plutôt pour montrer au monde que nous étions les origines du mal et qu’il fallait nous exterminer à peine découverts. Plus les images défilaient devant mes yeux, plus mon rythme cardiaque s’accélérait. J’étais inquiète pour moi, pour ma soeur et à voir comment allait Sélénya, je me rendais compte que sa situation n’allait pas nous aider non plus. Au moins, Hestia m’avait rassurée en me disant que malgré son altercation avec le moldu, elle allait bien.

Je me disais qu’avec tout ça, les révélations seraient suffisantes et que nous pourrions seulement partir subtilement et laisser les moldus se prendre la tête, mais l’homme masqué avait d’autres plans en tête. Des sorciers qui ne semblaient pas dans leur état normal arrivèrent et commencèrent à lancer des sortilèges sans viser qui que ce soit de précis. Ça a pris toute la force que j’avais en moi pour ne pas sortir ma baguette et créer un bouclier pour nous protéger. À la place, j’ai suivi ma soeur qui m’a tirée par le bras pour que nous nous trouvions un endroit pour nous réfugier. Je courais sans regarder si les autres nous suivait. J’assumais qu’ils le faisaient. Alors que ma cadette pointait le train fantôme, je me suis retournée pour vérifier ce qui se passait avec les autres et j’ai vu qu’ils n’étaient pas derrière nous. J’ai aperçu le professeur Asclépiades avec son fils pas trop loin, mais les autres étaient en dehors de mon champs de vision. J’espérais qu’ils se portent bien, mais où nous en étions, nous ne pouvions plus rien faire pour eux à part leur envoyer des bonnes ondes. Essoufflée, je me suis jetée dans le tunnel du train fantôme à la suite de ma soeur et je me suis adossée au mur pour réfléchir.

«Putain il se passe quoi Hestia ? Ils leur ont fait quoi à ces gens ?»

J’étais pleine de colère et je craignais de sortir de là. Nous n’aurions pas le choix éventuellement, mais pour le moment, il fallait réfléchir. C’était dangereux là-dehors. Nous ne pouvions pas sortir nos baguettes pour nous protéger, ce serait trop dangereux

«T’as vu les autres sont passés où?».

(c) DΛNDELION



We're stuck inside paradise motion
'Cause I'm upset and you're outside and we're both stuck in our paradise. You're weightless hoping, I'm out just smoking


Event 1 - Déclaration de guerre - Londres - Page 2 Ms9i
Revenir en haut Aller en bas
Elise de Lestang
Elise de Lestang
Serdaigle OP
Métier : Etudiante
Messages : 1946
Gallions : 188
Date d'inscription : 13/01/2019

Lumos
Je rp en : #78A5D1
Mon allégeance : Amaury

Elise de Lestang
Dim 10 Mar - 19:42
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ
Plus rien ne faisait sens pour Elise, si ce n’est Sélénya, Sélénya qui étaient à des années lumières et pas besoin d’être une experte pour savoir ce qu’elle était en train de vivre. La culpabilité l’envahissait petit à petit, c’était elle qui avait entraîné Sélénya là-dedans et elle était incapable de lui venir en aide, sa conscience refusant d’infliger à Sélénya un contact qu’elle ne voulait pas. A l’évocation de son prénom, Elise tourna la tête vers le professeur O’Hara, incapable de lui répondre. Amaury répondit à sa place, devant sentir le tourbillon d’émotion qui agitait sa sœur. Entraîner Sely en dehors de la foule ? Et comment voulait il faire ça, impossible de la toucher quand elle était dans cet état. Néanmoins, Amaury arrivait à tenir les gens en respect, mais pendant combien de temps ? Combien de temps avant qu’un idiot décide de tout faire capoter en disant qu’il était médecin, ah oui c’est bien les médecins mais médecin moldu, ça n’allait pas arranger les choses. Elise sentit que les couleurs disparaissaient de son visage en entendant l’ordre de son frère. Elle le fixa avant de souffler « Si je fais ça, je vous condamne tous à mort. Je nous aurais sauvé elle et moi mais à quel prix ? Vos vies ? Je peux pas faire ça. »

Le taré trouva que c’était le moment de revenir mais pas seul. Il avait décidé d’instaurer ses idées par la peur, lâchant des sorciers rendus fous sur la foule. Moldus, sorciers, tous étaient en danger et forcément que les gens dans ces moments-là décident de fuir, rentrant dans tout le monde. Ok, ce n’était plus le moment de se montrer compréhensive. Elle attrapa Sélénya par le bras, tout en se préparant mentalement aux coups qu’elle allait recevoir, ça en valait la peine n’est-ce pas ? Leurs vies valaient la peine qu’elle brise la confiance entre elles deux. Elle essaya de couvrir le bruit de la foule parce que les gens ils étaient quand même un peu chiant à hurler, oui ils avaient mal mais ils pouvaient souffrir en silence « Amaury ! Il faut qu’on bouge ! MAINTENANT ! » Non ils n’avaient pas le temps de regarder si les autres les suivaient. S’ils cherchaient chacun de leurs camarades ils étaient foutus, alors Elise était bien décidé à tirer Sélénya hors de ce pétrin, espérant qu’Amaury allait lui filer un coup de mains. Est-ce qu’elle avait vraiment décidé de bouger, en fait pas vraiment, c’est plutôt les gens qui en paniquant lui rentrait dedans, ou dans Sély au choix, et vu qu’Elise ne la lâchait plus, elle était forcée d’avancer jusqu’au moment où une attraction rentra dans son champ de vision à droite, oh le palais du rire, c’est pas flippant ça. Elle poussa donc Sélénya dedans plaquant sa main libre contre la bouche de la demoiselle pour qu’elle évite de hurler. Elle tremblait comme une feuille, encore plus en voyant deux silhouettes les rejoindre avant de soupirer soulagée en reconnaissant Amaury et Siobhan.
Spoiler:
 
Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés




« A pleine dent, croquer la vie

En croquant Canine Crunchies

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Dim 10 Mar - 21:14

Déclaration de guerre

Samedi 02 Février - Ces images, cet homme, cette cagoule. Qu'est-ce que cela voulait-il dire ? Qu'était-il en train d'arriver ? Le secret est-il levé ? Le pire dans cette histoire c'est sans doute le fait qu'elle se retrouve toute seule. Enfin seule... Elle est bel et bien accompagné par cet homme. Mais qui est-il ? Doit-elle s'en méfier ? Fait-il parti de ces monstres ? Elle avait beau regarder autour d'elle, pas le moindre signe de Marcello. Cet enfoiré, elle allait lui faire passer un sale quart d'heure ! L'abandonner ainsi à son triste sort sans s'en soucier davantage... Elle observait alors l'homme qui se tenait à ses côtés. Grand, blond, assez musclé. Seulement un détail marqua son attention. Sous sa veste, une arme à feu. Ne pas paniquer, ne pas faire de faux pas. Après tout il est peut-être simplement... Comment appellent-ils ça les moldus ? Policier ? Elle sortit de sa rêverie quand l'homme cagoulé revint à l'écran. " Une démonstration ? " Qu'est-ce qu'il peut bien vouloir dire ? C'est alors qu'elle entendit les cris, l'effet de foule. Tout le monde courrait dans tous les sens. Au loin elle pouvait voir les sors fuser. Ils n'avaient pas de cibles, ils tiraient simplement dans la foule. " Oh mio dio ! " L'homme à ses côtés lui attrapa le bras. " Venez, on va se mettre à l'abri..." Elle ne pouvait pas le suivre, elle ne devait pas le suivre ! Un dernier regard pour la foule, un dernier espoir...

" Non attendez... mon frère, mon frère est ici ! Je l'ai vu ! " Elle voulut partir mais il la tenait fermement par le bras. Elle lui fit face, que pouvait-elle faire ? " S'il vous plaît, s'il lui arrive quoi que... " Elle n'eut le temps d'en dire plus, un sort frappa le sol entre les deux, la libérant de son emprise. " Merci pour tout, mais je dois y aller. " Alors elle se précipita dans la foule. Bien vite elle lui échappa. Elle l'avait vu passé, il devait être quelque part. Bien entendu il ne s'agissait pas de son frère, il s'agissait d'Ethan. Un étudiant de Poudlard, elle l'aimait bien ce petit. Pas de nouvelle de Marcello, pas de nouvelle de la Cosa Nostra, elle n'avait pas le choix, elle ne pouvait pas rester toute seule. " Là ! " Elle se précipitait dans sa direction. Elle posa une main rassurante sur son épaule. " Tout va bien Ethan ? Vous n'avez rien ? " Les sorts autour d'eux continuaient de fuser, ils devaient se mettre à l'abri ! Si le blond revenait, elle ne se le pardonnerait jamais de les avoir mis en danger. Mais elle ne pouvait rester seule.


________________________


En résumé :
- Rebekah a réussi à échapper à l'inconnu armé qui la retenait, sans doute un membre du Blood Circle.
- Elle a rejoint Ethan Prewett.
- Elle n'a qu'une envie, se tirer de cet endroit.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Dim 10 Mar - 23:06

Déclaration de guerre

Samedi 02 Février - « C’est parfait. Tout se passe comme prévu. » En effet tout se passait exactement comme prévu. Tout se déroulait à merveille. Artémis observait la foule. Ce mouvement de panique avait le mérite de lui plaire. Au fur et à mesure des évènements elle pouvait discerner le vrai du faux. Les monstres, des simples humains. Elle t’apprêtait à se redresser lorsque son regard se posait sur lui. Ethan. Ainsi, aujourd'hui elle connaîtrait la vérité. Les deux jeunes gens s'étaient rencontrés lors d'un concert, l'été dernier. Si le courant était facilement passé entre les deux, elle avait eu assez rapidement un doute quant à son identité. Si jusqu'à présent il avait réussi à s'en sortir indemne peut-être bien que cette fois elle l'aurait ! Sa cousine fit le tour du banc pour venir se poster à ses côtés et l’entraînait un peu plus loin. Lyrae avait tout prévu et elle comptait bien s'amuser. Lui tapant dans la main, elle lui souriait. " Amuse-toi bien ! " Sa cousine disparut alors dans la foule. Elle n'avait pas peur pour elle, elle savait qu'il ne lui arriverait rien. Entraînées toutes les deux depuis leur plus jeune âge, pour ce jour, pour cette mission !

Elle se tenait toujours au niveau du banc lorsque son grand frère apparut. " Bah alors on fait la tête frangin ? " Elle lui tapotait l'épaule comme pour le consoler. " J'en tenais une, j'en suis sûre et elle m'a filé entre les doigts ! " Pinçant les lèvres, elle haussait les épaules. " On les aura tous, tous jusqu'au dernier ! Ils ne pourront plus se cacher... " Les monstres envoyés par le Blood Circle faisaient très bien leur boulot. Il y aurait sans aucun doute des dommages collatéraux, mais c'était bien le prix à payer. " Bon au boulot ! " Elle ne savait pas dans quelle direction aller. Elle avait le choix, elle pouvait soit se diriger vers ce groupe un peu trop bruyant, soit elle pouvait essayer de retrouver la blonde que son frère avait attrapée un peu plus tôt. Il y a bien un avantage dans ce genre de situation ; les cafards ont tendance à se regrouper lorsqu'ils se sentent en danger. Si elle en trouve un, elle en trouve d'autres. Elle s'apprêtait à suivre son frère quand elle aperçut non loin de là deux jeunes femmes plutôt paniquées s'approcher du train fantôme qui se trouvait non loin d'elle. " Toi, va trouver ta blonde, je m'occupe de celles-là ! ". Elle attrapa la cagoule qu'elle avait rangée dans la poche arrière de son jean et l'enfila. Glissant ses mains derrière son dos, elle attrapa deux des dagues qui étaient rangées dans son harnais sous sa veste. Elle s'assura de les garder face cachées contre ses avant-bras. Arrivant à hauteur des jeunes femmes elle balança une des dagues. Celle-ci vint se planter dans le mur de l'attraction avant d'avoir frôlé le visage de l'une d'elle. " Vous allez quelque part ? La fête n'est pourtant pas finie "

________________________

En résumé :
- Artémis a envoyé son frère poursuivre Rebekah Perroni.
- Elle a sorti ses dagues de son harnais et est cagoulée.
- Elle a balancé une de ses dagues tout proche du visage d'une des sœurs.
- Elle se retrouve en compagnie des sœurs Carrow.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Sélénya Macmillan
Sélénya Macmillan
Admin
Métier : 2ème année en MagieZoologie et botanique
Messages : 1845
Gallions : 2438
Date d'inscription : 12/01/2019

Lumos
Je rp en : #ff9900
Mon allégeance : L'ordre du phénix

Sélénya Macmillan
Lun 11 Mar - 16:12
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ

Est-ce que j'étais en train de paniquer ? Oui il n'y avait plus aucun doute là-dessus. Je tremblais, mon regard se posait partout autour de moi à la recherche du premier regard hostile tandis que je hurlais qu'il ne fallait pas me toucher et que je n'y retournerais pas pour rien au monde. Les mots de chacun devenait un brouhaha que je ne comprenais pas. Tous ses moldus autour de moi étaient devenus des ennemis, des personnes voulant m'enlever et m'enfermer de nouveau. Il ne fallait pas rester là. Me battre ? Il en était hors de question je n'étais pas là plus douée pour me défendre et sortir ma baguette se serait leur donner ce qu'ils veulent. Me terrer dans un coin et ne plus bouger ? C'était signer mon arrêt de mort. Il me restait plus qu'une seule chose alors. Courir. C'était sans doute suicidaire, il y avait des moldus partout et probablement que je ne pourrais pas passer... Mais il ne fallait surtout pas que nous restions-là. Nous oui, parce qu'on était plusieurs... J'avais presque faillit oublier. Mon regard cherchait alors Elise. Bon sang s'il lui arrivait quoique ce soit... Puis une fois que j'étais certaine qu'elle était à mes côtés je cherchais Amaury, Thalia, et voyais les autres qui s'étaient rapprochés de nous... Amaury tentait même de me tenir à l'écart des autres. J'aurais pu me sentir légèrement en sécurité, me disant que tant qu'ils étaient là il n'arriverait rien. Peut-être que j'aurais pu calmer cette crise de panique finalement... S'il n'y avait pas eu de suite.

Alors qu'un peu plus tôt ils montraient des images de sorciers en action. S'en était fini de notre secret. J'avais du mal à tout comprendre. Pourquoi des sorciers s'en prenaient à nous ? Si j'avais eu l'infime espoir qu'ils nous sortent de là, c'était déjà fini. Je tremblais tellement que je ne m'en rendais même pas compte. Des larmes coulaient sur mes joues sans que je les sente. La peur au ventre je me retrouvais tétanisée... Lorsqu'on m'attrapa par le bras je me débattais évidemment sans même me rendre compte qu'il s'agissait de mon amie. C'est qu'elle avait finalement de la force Elise. Plus je sentais mon corps se faire traîner et plus je manquais d'air. J'ai voulu hurler mais, une main s'abattait alors sur ma bouche, une main dont j'en mordais les doigts, j'espérais assez fort pour qu'elle me lâche. Une fois libérée quel serait mon but ? Courir, m'enfuir, aussi loin que possible et tenter de ne pas être tuée, ou pire… Etre séquestrée… Pourquoi est-ce que je n’étais pas simplement restée à Poudlard ?
Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés


☽☽ Si j'avance, avec toi. C'est que je me vois faire cette danse, dans tes bras. Tes attentes, j'en ai pas. Tu me donnes tant d'amour, tant de force, que je ne peux plus, me passer d'toi.


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Lun 11 Mar - 16:49

 

Déclaration de guerre

— Event 1

Alors pour faire des croustillons, il faut de la farine, de la levure, des œufs... Quoi ? Comment ça, c'est pas le sujet ? Ben si fête foraine, je suis dans le thème. Vous savez en même temps c'est Sio, vous croyez vraiment qu'elle va continuer à gérer là ? Non mais la question que je me pose depuis hier, c'est pourquoi j'ai foutu mon perso la plus trouillarde dans cet event ? En vrai quelqu'un a un retourneur de temps ? J'étais pas prête en fait, on recommence? Bon récapitulons, l'Irlandaise avait tiré d'affaire Hestia, jusque là tout allait bien. Rien d'ingérable. La crise de panique de la Poufsouffle, moins cool et sa directrice était en train de réfléchir à une solution pour l'aider, la sortir de là, etc etc... Sauf que l'autre débilos là, il n'avait pas prévu de pause pub, ha non non non tant pis pour ceux qui l'attendaient pour la pause pipi. Il voulait faire une démonstration. Stoooooop. La démonstration d'un caniche qui fait des saltos c'était une bonne idée. Ça ? Noooooon. Donc oui, forcément que la rouquine avait crié. Et là elle avait capté « planque » - Très bien Hestia, meilleur instinct de survie que ta prof quand même - Elle avait aussi capté « Faut qu'on bouge », oui ok elle ne s'appelait pas Amaury, mais pour le coup, on s'en foutait. Ah oui non, mais le meilleur plan de la terre, se carapater fissa.

Siobhan plongea la main dans son sac et brandit... roulement de tambour ! Son parapluie rose fuchsia pour fendre la foule et suivre ses élèves Oui ben ça va on n'est pas tous équipés de cure-dents super aiguisés comme Artemis, on fait ce qu'on peut Non, mais après ça fait mal un coup de parapluie, même s'il est replié. Oui bon, l'enseignante criait tous les cinq pas, mais de toute façon comme tout le monde criait, elle ne se faisait pas plus remarquer que les autres. Non, mais pourquoi la fête foraine ? Je ne sais pas, ils n'auraient pas pu choisir un cimetière ? Un endroit où Siobhan ne serait pas quoi. Bref après avoir asséné quelques coups de parapluie et crevé quelques tympans, la rouquine s'engouffra à la suite de ses élèves dans une attraction. Mince, il en manquait. Ha ben tant pis, elle avait fait son max, là, elle ne ressortait pas. Vous avez bien regardé Siobhan ? L'héroïsme pas son truc, en plus y'avait même pas Myrna pour lui sortir que la peur ne devait pas la contrôler, etc etc... Bon inutile de demander si tout le monde allait bien, ça se voyait que tout le monde respirait, du reste non personne n'allait bien.

- On avance, on avance ! On ne reste pas là, je le sens pas pas du tout, han crottouille... Faites attention à vos pieds.

Ha ouais non, mais qui a choisi cette attraction aussi ? Non parce que du coup là, elle venait de manquer de se ratatiner avec une trappe mobile au sol.  

MAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Lun 11 Mar - 19:35
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ

Qu’on se le dise concrètement qui avait eu cette idée complètement foireuse de se rendre à la fête foraine ? Au-delà de cela, à quel moment, un mec s’était-il dit que ce serait fun de venir briser des rêves et des vies dans un lieu comme cela. Sérieusement, ne pouvaient pas s’attaquer à quelqu’un de leur taille ? Evidemment que non, ces gens-là ne respectaient rien même pas la vie humaine. Amaury était baigné dans divers émotions, la peur, la tension, la colère. A présent, le jeune homme s’était mis en mode automatique – pilotage automatique même. Il réagissait par instinct. Comment réfléchir dans une telle situation ? Heureusement qu’il n’était pas du genre à paniquer, son sang-froid ordinaire lui permettait de mettre à l’abris sa sœur et ses amies. C’était là tout ce qu’il comptait à ses yeux. Chaque personne tombée leur donnait une chance de plus.

Malheureusement, il n’y avait rien à calculer et rien à faire. Il s’agissait d’une impasse pour les sorciers. Le garçon n’attendait plus que de voir apparaître les forces de l’ordre, il ne doutait pas que ceux-ci seraient informés des événements et s’y précipiteraient pour protéger le plus grand nombre. Du moins, il l’espérait. Les sorts lancés par les sorciers clairement dans un état second, peut-être même complètement fous comme s’ils avaient été soumis à un sortilège de torture. La foule en effervescence qui le bousculait en retour. Son premier réflexe fut d’attraper le deuxième bras de Sélénya, pas question de perdre la jeune femme ainsi que sa jumelle au milieu de ces fous. Les propos de sa sœur ne lui convenaient pas et il se fichait bien de son avis, s’il le fallait, il donnerait sa vie pour la mettre à l’abris peu importe les vies en jeu ! Leur groupe se sépara. Bientôt, il n’apercevait plus les sœurs Carrow, le professeur et son fils. Son cœur se serra d’autant plus. Il ne pouvait pas abandonner sa jumelle aux prises avec la jaune, ni même le professeur O’Hara. Mais cela voulait dire abandonner Hestia à son sort. Sauf qu’il n’avait pas de choix. La foule l’entrainait, tout comme Elise, Sely et le professeur O’Hara. Il resserra sa prise sur le bras de la jaune. Une fois à l’intérieur, il laissa Sely aux mains de sa petite sœur.

« Elise, il faut que tu lui parles. Qu’elle se reconnecte à notre réalité. Tu es la seule qui puisse la calmer. Parle lui de souvenirs rassurants, de choses que vous avez faites ensemble, tout ce que tu penses qui puissent la ramener. »
lui dit-il, en tentant de garder un ton le plus serein possible alors que tout son être semblait entrer en ébullition. Il détestait laisser sa sœur gérer son amie seule, mais il savait également qu’il devait au moins tenter de rendre le chemin pour les rejoindre ardu. « Professeur, aidez-moi, on va barricader le passage. » lanca-t-il à la rousse au parapluie, il la détailla un instant« Si quelqu'un passe, vous le frappez avec votre parapluie». Humour ou proposition sérieuse ? Qui sait. Avec hâte, le garçon attrapa des matelas, des plots, tout le matériel escamotable, barricadant ainsi l’entrée principale de l’attraction. Cela permettrait au moins de ralentir d’éventuels opposants, leur laissant le temps de fuir.



Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Hestia Carrow
Hestia Carrow
Serpentard
Métier : Etudiante en 1ère année de sciences magiques (future spécialisation potions)
Messages : 2531
Gallions : 6365
Date d'inscription : 12/01/2019

Lumos
Je rp en : #107058
Mon allégeance : va a moi-même, et c'est déjà pas mal

Hestia Carrow
Lun 11 Mar - 19:45


Déclaration de guerre


Event 1

 
Elles avaient perdu les autres mais au moins Hestia était avec Thalia. C’était ce qu’elle se répétait en boucle pour faire refluer la panique qui montait en elle. Pourtant céder à la peur aurait été naturel vu la scène qui se déroulait sous ses yeux ébahis. Des sorts fusaient dans tous les sens, frappant au hasard et les sœurs avaient déjà vu plusieurs personnes se faire toucher devant elles. Elles parvinrent néanmoins à atteindre le tunnel du train fantôme sans encombre. Imitant son ainée, Hestia s’adossa au mur pour reprendre son souffle. Malheureusement, elle n’avait pas de réponses à fournir à sa sœur, elle était aussi perdue qu’elle et ignorer où se trouvaient ses camarades lui tordait l’estomac. Ce qu’il se passait, elle aurait bien aimé le savoir, l’ignorance c’était pas son truc surtout quand ça pouvait la tuer. L’existence des sorciers venait d’être révélée et elle avait pu en voir plusieurs se faire attaquer dès qu’ils avaient sortis leurs baguettes, leurs bourreaux n’avaient pas eu l’air surprit de les voir là, ça voulait dire que leur secret était dévoilé depuis longtemps. Et que certains c’étaient déjà mis en tête de les éliminer. Elle secoua la tête, écœurée par tout ce chaos.

Hestia s’apprêtait à faire signe à Thalia de la suivre un peu plus loin dans le tunnel pour qu’elles puissent transplaner à l’abri des regards quand un choc tout près de son oreille la fit sursauter. Une sensation de brulure sur sa pommette suivie rapidement, elle y porta sa main et en retira des doigts poisseux de sang. Dans le mur était fichée une dague, la même qui venait de lui marquer le visage. Elle regarda Thalia avec des yeux écarquillés avant de porter son attention sur la silhouette qui venait de les invectiver. Encore une lâche masquée. Hestia sentit la colère gronder en elle et l’envie impérieuse de sortir sa baguette pour envoyer cette garce mordre la poussière. Mais elle la reflua, ce n’était pas le moment de dévoiler sa nature. Jusqu’à présent elle et Thalia n’avaient rien fait pour montrer qu’elles étaient sorcières, elles passaient facilement pour des moldues et elles pouvaient continuer ainsi. Heureusement elle avait toujours été une très bonne menteuse. Plutôt que de saisir sa baguette, elle attrapa la main de sa sœur et laissa une expression complètement paniquée s’afficher sur ses traits. « Mais qu'est-ce que vous faîtes ? » Sa voix était aigue et ses yeux trahissaient son affolement. Au moins elle n’avait pas besoin de chercher bien loin ces émotions, la peur lui serrait vraiment la gorge. La femme avait encore une dague à la main, les Carrow devaient donc paraitre inoffensives. « On a perdu nos parents dans la foule. Qu'est-ce qu'il se passe ici ?! » D’une main tremblante elle désigna la lumière des sorts tandis que son autre main serrait un peu plus les doigts de Thalia pour la pousser à jouer le jeu. « C'est quoi ces... gens ? » Sa respiration se fit saccadée et ses prunelles brillantes. Elle buta volontairement sur les mots comme si elle ne comprenait rien et avait hésité à les appeler les sorciers des monstres. Finalement, elle se rapprocha un peu plus de Thalia comme pour chercher sa protection et leva sur la moldue un regard suppliant. « Aidez-nous. » Tout pour sortir de là vivantes.

CODAGE PAR AMATIS


Spoiler:
 



Everybody liestrying to hope
with nothing to hold


Les trésors ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elise de Lestang
Elise de Lestang
Serdaigle OP
Métier : Etudiante
Messages : 1946
Gallions : 188
Date d'inscription : 13/01/2019

Lumos
Je rp en : #78A5D1
Mon allégeance : Amaury

Elise de Lestang
Lun 11 Mar - 23:06
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ
Aie ! Les dents de Sélénya venaient de se refermer sur les doigts d’Elise. Les larmes montèrent aux yeux de la blondinette tandis qu’elle combattait l’envie de se débattre et d’envoyer rouler Sélénya au sol. Est-ce que c’était vraiment le moment pour Amaury de lui faire une leçon de moral ?! Non mais il nageait en plein délire lui aussi, elle était en train de se faire niaquer par une andouille qui la prenait pour une ennemie et monsieur lui faisait un cours ! Non mais il était où ces dernières minutes, Elise avait pas l’air occupé peut-être ? Il aurait préféré qu’elle s’installe pour taper causette à Sélénya en plein milieu d’une foule hystérique ?! Et maintenant, ils étaient coincés comme des rats dans une attraction. Elle-même elle était en panique et elle avait mal à la main, il croyait quoi, qu’Elise était douée d’un calme à toute épreuve, et bien non ! Elle avait la trouille, elle culpabilisait et n’avait pas du tout envie de se faire reprendre comme une enfant ! En plus, du point de vue d’Elise c’était surtout la seule qui avait réussi à leur faire courir un danger, alors calmer quelqu’un qu’elle avait mis en danger, ça n’était pas évident. Pourtant, elle voulait bien essayer « J’essaie de t’aider, ne crie pas. On est caché pour le moment et on n’est pas toute seules. Personne ne les laissera t’atteindre, tu ne seras pas enfermée de nouveau. »

Il fallait s’éloigner de l’entrée, elle retira sa main, douloureuse, de la bouche de Sélénya non sans lui avoir répété une nouvelle fois de ne pas crier, prête à prendre un nouveau coup de dents s’il le fallait mais il s’agissait de leur sécurité à tous les quatre. Elle entraîna donc sa camarade, faisant attention à la trappe mobile relevée par le professeur, poussant Sélénya pour qu’elle l’évite aussi, ah non mais c’est sûr que c’est pas cette année qu’elle aurait la médaille de pote en or, elle arrêtait pas de la bousculer dans tous les sens et n’avait pas lâcher une seule seconde son bras de peur qu’elle s’échappe.

Son regard hésita entre deux sens de parcours, les escaliers bizarres, ou les trucs avec des sortes de gros boudins suspendus… ouai avec Sélénya, ça allait être une angoisse ce truc au moindre boudin qui la frôlerait. Elle poussa donc ENCORE OUI JE SAIS, la demoiselle vers les escaliers manquant de la faire se rétamer -pas pratique aussi- « Allez on monte, lève un pied... l'autre maintenant. » Comment une journée aussi cool pouvait virer aussi vite au cauchemar. Elle se tourna vers Amaury et le professeur O’Hara En-vrai-surtout-vers-Amaury ne souhaitant pas non plus les laisser en arrière. « Venez on prend de la hauteur et si quelqu’un essaie de monter… on l’aide à se rompre le cou sur les marches. » Et oui, elle était très sérieuse. Enfin, elle ne pouvait pas faire grand-chose, devant compter uniquement sur son frère pour la couvrir et sur le professeur… au moins… c’était pas des araignées et ça c’est un point positif non ?

Spoiler:
 
Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés




« A pleine dent, croquer la vie

En croquant Canine Crunchies

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Thalia Carrow
Thalia Carrow
Gryffondor OP
Métier : Étudiante en droit magique
Messages : 1500
Gallions : 2523
Date d'inscription : 13/01/2019

Lumos
Je rp en : #996699
Mon allégeance : Ordre du Phénix

Thalia Carrow
Mar 12 Mar - 3:24
Déclaration de guerre
Commun

«Tous les enfants de la terre font la fête. Le girotron, les manèges, pour eux jamais ne s'arrêtent »
C’était la folie partout tout autour de nous. Les moldus autant que les sorciers essayaient de s’enfuir, de se mettre à l’abri loin des assauts des baguettes. Notre fuite ne pouvait pas être louche pour les fous qui tiraient partout. Nous n’étions que deux filles pressées de nous mettre à couvert, sans plus. Nous étions entrées rapidement, Hestia et moi, dans le tunnel du train fantôme pour nous abriter, mais nous n’avons pas eu le temps de nous reposer comme je l’avais pensé. J’ai entendu un sifflement rapide dans l’air. Je me suis retournée rapidement pour voir ce que c’était et j’ai vu une lame coincée dans le bois du mur du tunnel. Ça n’annonçait franchement rien de bon. J’ai jeté un coup d’oeil à ma soeur, inquiète, et j’ai vu une coupure sur sa joue qu’elle est allée toucher du bout des doigts. Sa peau a été recouverte d’un peu de son sang. Les yeux de ma soeur étaient écarquillés de surprise, mais je n’y voyais pas que ça. Il y avait de la colère qui commençait à bouillir en Hestia et, la connaissant, ce ne serait pas facile de garder tout ça à l’intérieur. Elle allait devoir faire preuve d’un très grand contrôle. De mon côté, j’étais plus emportée du côté de la crainte.

Inquiète pour notre sécurité, je me suis retournée vers la source de la lame et la seule chose que j’ai vu était une personne masquée, une femme d’après sa silhouette. J’ai senti la main de ma cadette venir chercher la mienne et je l’ai regardé, de la peur dans les yeux. Du contrôle, il fallait du contrôle. Aux premiers mots d’Hestia, je lui ai serré sa main, l’encourageant à continuer son manège. Jouer une moldue et en plus une moldue terrorisée, c’était franchement le rôle de la vie de ma soeur. Elle était une excellente menteuse, dans ma famille nous l’étions tous à vrai dire. Mais là, franchement, elle m’impresionnait. Je devais suivre son rythme et le serrement de sa main me le rappelait. Nous étions deux adultes qui avaient égaré leurs parents, logique ça va. Les balades familiales se peuvent le samedi à Londres. C’est classique, basique...moldu.

«Vous savez ce que c’est ces lumières ? Ce sont des lasers ? »

Je devais sortir le grand jeu, tout comme ma soeur l’avait fait. J’étais bonne menteuse, mais je n’avais rien des talents d’Hestia. Par contre, ce que j’avais pour moi, c’était la peur que je vivais réellement. J’étais déjà sur les nerfs depuis l’attaque que j’avais subis par Eljas dernièrement. Avec ce qui se passait, j’avais franchement la trouille.

«Oui, pourriez-vous nous aider à sortir d’ici? Ce n'est pas sur nous qu'il faut lancer vos dagues, c'est sur eux. On veut seulement rentrer chez nous.»

Les yeux suppliants, j'ai fais de mon mieux pour être convaincante. Nous devions sortir d’ici toutes les deux en un morceau. Hestia était déjà blessée, il n’en fallait pas plus. Je commençais à peine à renouer des liens avec elle, je ne pouvais pas me permettre de la perdre maintenant. J'ai serré sa main avec un peu plus de force, voulant lui partager mon courage.
(c) DΛNDELION



We're stuck inside paradise motion
'Cause I'm upset and you're outside and we're both stuck in our paradise. You're weightless hoping, I'm out just smoking


Event 1 - Déclaration de guerre - Londres - Page 2 Ms9i
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Mar 12 Mar - 15:26
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ
Le feu vert de la Ministre. C'était tout ce qu'il attendait pour se rendre sur place. Et même avant de recevoir les directives, Etienne avait préparé ses hommes à faire face à cette crise. C'était la guerre dehors. Pourtant, il jubilait de l'intérieur à pouvoir être en mesure de se dresser contre ces infamies. A son tour, le chef de la Brigade donna ses ordres. Son homologue Auror n'avait pas attendu une seconde de plus pour envoyer ses hommes.

Là-bas, le Delacour ne trouva que chaos, panique et consternation. La première chose qu'il vit fût cet écran géant qui diffusait des images flagrantes de l'existence de l'utilisation de la sorcellerie. Quelques uns parmi les moldus pourraient penser qu'il s'agissait ici de fabulations, d'une manipulation. Mais les sorciers eux, savaient que la vérité venait d'être révélée au grand jour et menaçait l'équilibre de leur monde. Oh cette vieille rancœur n'avait pas quitté le français. Voir que les moldus cherchait à nuire ne faisait que confirmer cette pensée qui germait dans son esprit depuis longtemps, qu'ils n'étaient nul autre que de la vermine, des parasites. Un mal pour les êtres dotés de magie. Ils n'étaient d'ailleurs pas les seuls dans la partie. D'autres êtres masqués, drapés de noir et de baguettes entrèrent en scène. Des Mangemorts ? Si tel était le cas, les Aurors ne devraient plus tarder pour les mettre hors d'état de nuire. Etienne gardait ses positions. Il savait ce qui lui restait à faire.

Mais avant d'avoir pu mettre son plan à exécution, quelqu'un eu l'audace d'entraver ses mouvements avec justesse et rapidité. Il ne reconnaissait pas la force d'un homme, mais celui d'une femme. Il y avait quelque chose de froid contre sa tampe. Cette objet, il en ignorait le nom ni comme cela se servait précisément. Sauf qu'il en reconnaissait l'usage pour s'être fait blessé par cette arme quelques mois auparavant. Et, l'ironie du sort, c'était que cette même personne qui avait intenté à sa vie et envers qui le demi-vélane avait soif de revanche, c'était elle qui venait de le prendre en otage.  « Tiens, tiens, comme on se retrouve ! » Elle, avec cette voix qu'il reconnaitrait entre milles. « Toi... » On sentait une pointe d'hostilité à son égard. S'il bougeait, il risquait d'être victime d'une balle collée dans la tête. Tout du moins, il se doutait plus ou moins des conséquences. Etienne faisait un travail intérieur pour ne pas céder à cette part monstrueuse qui faisait fatalement sa personne nourrie par la colère.

Sauf que, contre toute attente, un rictus se dessina sur sur visage. « Tu vas faire quoi, me tuer ? » Lança-t-il, tout en sachant qu'elle l'avait loupé la première fois. Etienne pourrait tenter de prendre sa baguette pour se défaire de son emprise, mais ça ne serait pas la meilleure option qu'il puisse avoir. Des sorciers firent leur apparition. Une petite poignée de brigadiers qui avaient suivi le Delacour encerclèrent l'assaillante et le demi-vélane. Quel serait un chef de la Brigade s'il avait fait cette stupide erreur de venir seul dans une telle situation ? « Achève-moi et tu mourras à ton tour. C'est un bon compromis, non ? »
Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Mar 12 Mar - 17:31
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ

Une belle journée pointée le bout de son nez. Avec la complicité D'allen, tu as organisé une petite journée à la fête foraine annuelle au Regent’s Park pour Mathias. Quand ce dernier a découvert le lieu, il est totalement devenu hystérique, entrainant ton amant dans tous les manèges possible et imaginable, t'arrachant bon nombre de fou rire. Oui, cette journée allée être inoubliable. Après avoir acheté des glaces, vous avez décidé de vous balader parmi les moldus et les sorciers présents. Profitant simplement de l'ambiance festive et joyeuse qui régné dans l'air. Mathias assit sur tes épaules observait la foule avec le regard pétillant, dégustant sa glace joyeusement. Et voir ton fils si heureux, c'est tout ce qui compte en ce moment. Tu profites de ce moment en famille, avec ton amour et ton fils. Tu as même croisé ton ex femme Sophie. Ton fils a été ravis de la voir, même si il passe la plupart de son temps chez elle. Après des salutations polies et un calin à Mathias, vous avez repris votre route dans la foire.

- Papa ! Regarde la télé ! Cri alors Mathias en pointant du doigt les écrans.

Tu regardes alors dans la direction pointé par ton fils, intrigué. Et ton sang ne fait qu'un tour... Putain manqué plus que ça...

- Allen, reste la, je reviens. Dis-tu avec autorité, ton côté auror reprenant le dessus instinctivement.

Tu fends alors la foule à la recherche de ton ex femme, et tu la repères dans toute cette confusion. Tu fonces alors vers elle comme un cognar sur un joueur de quidditch.

- Sophie ! Rends moi un grand service s'il te plaît. Emmène Mathias loin d'ici. Mettez-vous à l'abri au plus vite car ce qui se passe ne m'inspire pas confiance...

Tu fais descendre ton fils de tes épaules, ce dernier râlant un peu, car il était bien en hauteur.

- Mathias, tu vas rester avec maman, d'accord. Papa doit aller au travail.

- Mais papa... Tu avais dit qu...

- Je sais mon bébé, mais je n'ai pas le choix.Dis-tu en le prenant dans tes bras. Cachez-vous bien d’accord ? Dis-tu as ton ex, la voix brisé.

Puis tu pars à reculons en observant ton fils, une pointe de tristesse dans le regard, afin de retrouver ton amant, que tu as finalement réussi à perdre dans cette confusion.

- Merde...

- Les images vous suffisent-elles ? Tu te tournes vers la voix , intrigué et inquiet… C’est quoi ce bordel ? Peut-être qu'une vraie démonstration vous semblera plus parlante !

Et là, le carnage commence. Tu tournes alors sur toi-même à la recherche d’Allen, baguette à la main, tu fends la foule à la recherche de ton amant tout en essayant de protéger quelques personnes au passage.


- Allen ! Cris-tu à travers la foule. ALLEN PUTAIN TU ES OÙ ?

Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés



Résumé :
ϞMatthew est à la fête foraine avec @Allen Whitworth et son fils.
ϞQuand l'annonce tombe, il retrouve son ex femme afin de lui confier son fils.
ϞMatthew a perdu Allen dans la foule. Et il tente de le retrouver armée de sa baguette, et protégeant les personnes qui en ont besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Mar 12 Mar - 20:28
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ

La fête foraine annuelle au Regent’s Park est l’événement de l'année pour toi, après Noël et le nouvel an. Ce là que tu fais la plupart de ton chiffre d'affaires, si bien que tu es obligé d'engager du personnel en soutiens pour cette période. Car entre la boutique et le stand, tu ne pouvais pas dédoubler le peu d'employer que tu as à ta disposition. Et les saisonniers sont souvent les mêmes depuis que tu as réussi à avoir une place défini tout les ans. Ce qui te facilite la tâche, tu dois l'avouer. Tu es plus serein, pas besoin de faire de formation, ou de surveiller les faits et gestes de chacun. Tu avais confiance, et c'est détendu que tu as commencé cette nouvelle saison.

La journée était fructueuse, une queue conséquente ne diminuait pas devant ton stand et ça te faisait du bien de voir ton travail si bien récompensé. Ta mère serait tellement heureuse de te voir là... D'un coup, l'ambiance de la foire changea et des cris se faisaient entendre. Intrigué, tu pars à contre-courant de la marée d'humain qui tenté de fuir, tu ne sais quoi. Tu continus ton chemin en bousculant un peu tout ce monde paniqué et là... Face à toi, un vrai cauchemar, une scène de guerre en plein Londres. Des gens criant de terreur, des corps inanimés au sol. D'autres gens brandissant des bouts de bois d'où sortait des flash de lumière.

Un vent de panique s’engouffre en toi et tu comprends très vite que c'est une attaque.. Tu vois une personne courir vers toi pour fuir le plus loin possible et tu essayes de l’interpeller.

- Que ce passe-t-il ?? Dis-tu inquiet, presque paniqué. Quelqu'un peut m'expliquer ce bordel ?

Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Mer 13 Mar - 15:43
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ

Il allait là où ses jambes le portaient. Confus, il ne se rappelait même plus où se trouvait cette foutue sortie. « Merde, merde, MERDE ! » Quelque peu essoufflé, Ethan se stoppa net dans sa course. Il avait lâché sa prise sur sa petite-amie et passa une main dans sa crinière de lion, visiblement contrarié. Les gens s'agitaient dans tous les sens. On entendait au loin la voix du psychopathe masqué. Et avant même qu'il n'a pu dire ouf, des sorts fusèrent de partout. Des coups de feu aussi. Ce qui devait être un paradis de l'amusement devint leur purgatoire. Une chasse aux sorciers version vingt-et-unième siècle. Jamais il n'aurait imaginé vivre ça. Fuir, se cacher. Mentir sur ce qu'on est vraiment pour éviter le pire. On est où là, au Moyen-âge ?

Alors qu'il allait ouvrir la bouche pour suggérer d'aller voir ailleurs, un sortilège vint dans leur direction prêt à les frapper de plein fouet. « Ailsa, baisse-toi ! » Réflexes et instinct de survie oblige, le duo l'évita de justesse. S'ils n'utilisaient pas leurs baguettes, ça allait vite devenir ennuyeux. Mais était-ce la meilleure chose à faire, en sachant qu'on voulait leur peau ? « Ça va, rien de cassé ? » Heureusement non. Il lâcha un soupire de soulagement. Plus de peur que de mal, mais il vallait mieux être sur ses gardes. On ne sait jamais. Hé bien...Il ne croyait pas si bien dire ! À peine pensait-il à être sur la défensive qu'il sentit une main se poser sur son épaule. « Tout va bien Ethan ? Vous n'avez rien ? » Il fut tellement surpris qu'il sursautât. Son cœur ne fit qu'un bond dans sa poitrine. Il battait tellement fort qu'il en détruirait sa cage thoracique. Machinalement, le Prewett s'était retourné et tomba nez à nez avec une jeune femme blonde plutôt jolie. C'était Rebekah, une serveuse qu'il connaissait d'un bar, le White Thestral que le lion a déjà eu l'occasion de fréquenter de temps en temps.  « Ne nous fait pas peur comme ça Rebekah ! J'ai failli avoir une crise cardiaque !! » Pour le coup ça oui, il a flippé. « Sinon ça va, merci. Tu sais où on peut sortir d'ici ? » Elle aussi devait vouloir fuir  loin, très loin ce bordel. Tous les sorciers ici présents en fait, à moins d'être un gros suicidaire. Par-dessus l'épaule de la Perroni, il remarqua un homme blond, grand et costaud arriver à vivre allure dans leur direction. « Euh... C'est qui le gars là-bas qui arrive vers nous comme une furie ? Un ami à toi ? Ton frère...? » Aucun des deux, en réalité.
Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Jeu 14 Mar - 1:17
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ

Je déambule entre les stands de la fête foraine, curieuse d’une telle manifestation à laquelle je ne suis pas habituée. Revenue récemment des Rocheuses Canadiennes, j’ai passé la majeure partie de mon adolescence dans les montagnes, protégée par ma meute de loups-garous ; Ainsi participer à ce genre d’évènement est quelque chose de nouveau. Ma fille, Sayrna, adorerait un tel endroit, pensais-je en passant devant un vendeur de sucreries. Peut-être que je vais l’emmener un de ces jours. La pauvre est cloîtrée à l’Auberge depuis plusieurs jours avec interdiction d’en sortir jusqu’à nouvel ordre. Tout du moins le temps que je sois sûre qu’elle ne risque rien. Je suis une Greyback, j’ai donc un certain nombre d’ennemis dont je dois me méfier et qui pourraient vouloir s’en prendre à elle. Une forte odeur de saucisse grillée m’attire vers un stand en particulier. J’attends mon tour et achète un « hot-dog ». J’en croque un bout, juge le goût un bref instant, avant d’hausser les épaules et de prendre une nouvelle bouchée. La bouffe Moldue n’est pas si mauvaise. Je reste ainsi à me promener sans but précis avant de décider à partir.
Alors que je me dirige vers la sortie, les écrans géants choisissent cet instant pour s’éteindre… Et se rallumer en affichant une mystérieuse personne encapuchonnée. Je dévisage l’inconnu à l’écran qui commence à parler du monde magique. Qui est-il ? Pourquoi faire étalage de telles allégations ? ça ne peut être qu’une vaste blague. Qui serait assez crédule parmi les Moldus pour croire un dingue masqué ? Cependant quelque chose dans sa manière de parler me met mal à l’aise. Il sait. D’où peut me venir cette intuition ? Intuition féminine diront certains... Je termine ma pitance en regardant autour de moi pour jauger de la réaction des gens venus faire la fête. Assurément qu’il doit y avoir quelques membres de la communauté magique parmi eux. Je vois sur les visages diverses émotions aussi fugaces que différentes : peur, incompréhension, dénie… Puis tout bascule. Des encapuchonnés apparaissent, tenant en respect des prisonniers, puis attaquent la foule sans distinctions. Je regarde la scène, ayant du mal à réaliser ce qu’il se passe. L’Héritière a-t-elle commandité une telle action ? Peu probable. De plus j’en aurai été averti. Un sort vient me frôler, m’obligeant à reculer derrière un stand. J’hésite à prendre ma baguette mais arrête mon mouvement au dernier moment. Ce n’est pas le lieu. Je dois en savoir plus avant de foncer tête baissée. Je laisse mes yeux parcourir l’assistance. Alors que la majorité des gens crient de terreur, moi je me contente d’arborer un sourire en coin. La guerre commençait enfin. Lorsque la communauté magique apprendra ce qu’il se passe ici, la peur se répandra… Et en ralliera sous la bannière de l’Héritière. Parfait. Je regarde autour de moi. Il est temps de s’éclipser pour faire mon rapport et si possible sans bobos…

Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Jeu 14 Mar - 11:39
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ Retrouver les filles Carrow est un soulagement. Je connais mieux Thalia que sa cadette, mais toutes les deux sont des personnes censées avec qui je sais que je pourrais faire équipe. Mon fils me demande ce qu'il se passe, en voyant l'homme masqué recommencer à parler. Je joue nerveusement avec mes piercings et le serre un peu plus dans mes bras et m'adresse à lui dans ma langue hellénique qu'il comprend très bien: « Charon, on va jouer à un jeu maintenant d'accord ? On va juste parler en grec tous les deux. Les moldus sont en train de faire des bêtises, alors il faut vite partir, parce qu'ils n'aiment pas les sorciers. Tu vois les deux filles avec nous ? Elles sont gentilles, ce sont des sorcières comme nous et tu peux leur faire confiance, papa est copain avec elles. » Mon fils est trop jeune pour comprendre. Mais une chose est sure, je refuse de le perdre comme j'ai perdu Charon premier du nom. En tout cas les possibilités que quelqu'un d'autre que nous comprenne le grec ici sont assez minces, très minimes.

Quand les filles proposent le train fantôme, j’acquiesce d'un air entendu : c'est une bonne idée nous pourrons transplaner à l'abri des regards. L'important c'est de nous sauver. La foule est compacte et nous peinons à rentrer, jusqu'à ce qu'une folle nous jette une dague dessus. Ces masques putain... Je les déteste vraiment. Ceux des Mnagemorts bien entendu, mais aussi le sien. Je la regarde et commence à râler :  « Mais ça va pas la tête ?! Vous voyez bien qu'il y a un enfant ici mademoiselle ! Attendez que la police arrive, je leur donnerai votre signalement tout de suite ! Même si bien sur, vous vous en prenez aux innocents en cachant votre visage par lâcheté. » Je repose mon fils sur le sol, et le fait passer derrière moi, juste au cas où. Prêt à dégainer ma baguette, si jamais ça dégénère. Je me retourne vers Thalia avec un regard, en espérant qu'elle comprenne : si ça part en vrille, ils faut qu'elles prennent Charon avec elles et qu'elles me laissent derrière. Mon fils soit survivre avant tout, moi, j'arriverai à m'en tirer.

« C'est dingue, vous y croyez vraiment à cette histoire de sorciers ?... Votre place c'est en psychiatrie mademoiselle. » De plus en plus, je me rapproche pour mettre les filles et mon enfant derrière moi. Il est temps qu'ils fuient tous les trois. Je préfère nettement qu'elle essaye de s'en prendre à moi. Si jamais elle sait des choses sur la magie... J'ai deux ou trois sortilèges dans ma manche qu'elle ne dois surement pas connaître. Même en ayant observé les miens.
Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés


EN BREF :
- Erebos cherche à sauver son enfant et les filles Carrow avant tout. @thalia carrow @hestia carrow
- Il se place devant les trois et provoque volontairement @artémis wright pour leur laisser le temps de fuir en attirant l'attention de la moldue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Jeu 14 Mar - 13:42
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ Ils étaient censé s'amuser, au milieu de ce maudit parc d'attraction. Eddy y était allé de bonne grâce dans l'optique de rejoindre son vieil ami et son petit garçon ; il n'avait pas vu le dernier depuis longtemps et en bon camarade, voulait l'accompagner dans les attractions les plus amusantes, sachant pertinemment que ce n'était pas le genre d'Erebos de s'amuser dans ce genre de divertissement infantile. Pourtant, il s'était retrouvé au milieu du chaos suivant les actes de l'homme mystérieux. Il avait vu au loin Erebos et les sœurs Carrow rentrer dans un parc d'attraction, pour transplaner en toute sécurité sûrement, et une terreur lui prit les tripes en voyant la silhouette cagoulé les suivre. Il se précipita au milieu de la foule, et les rejoins promptement. Il ne fallait pas cassé trois pâtes à un canards pour comprendre la situation ; lorsqu'on est en terrain ennemi, mieux valait jouer l'ignorance. « Erebos, tu les as retrouvé ! » Il se précipita vers les sœurs tout en lançant un faux sourire à Erebos ainsi qu'un regard qui en disait long ; il ne doutait pas de la capacité à son ami à le comprendre, mais Eddy était tellement inquiet pour ses deux anciennes élèves ainsi que le petit garçon qu'il préférait mettre toute les chances de son côté. Il se jeta presque vers les deux sœurs et les enlaça, marronnant comme il le pouvait la supercherie du père apeuré. La tête entre celle des deux jeunes femmes, il murmure rapidement tandis qu'Erebos distrait leur foe « Je suis votre père, vous êtes mes filles. Jouez la comédie. Si ça marche, tant mieux, si pour une raison ou pour une autre elle se doute de quelque chose, vous transplanez immédiatement à la seconde où elle lève l'arme avec le petit. On se chargera du reste. Pas d'hésitation. » Il se recule, les mains toujours sur la tête des sœurs et sourit plus pour les encourager qu'autre chose ; il fait mine de remarquer à peine la cicatrice sur la joue d'Hestia et se retourne, rejoignant son ami dans sa tirade. Il était furieux. « C'est vous qui avez agressé mes filles ?! Non mais vous êtes complètement taré ma parole ! Vous avez pas honte de vous attaquer à plus jeune que vous ?! C'est quoi votre problème ?! » Il se rapprocha de la rousse, sifflant sa colère entre ses dents. Il sentait sa baguette le brûler de la où elle était rangé mais se retint. « Entre vous et elles, c'est vous qui avez l'air d'en savoir plus sur la situation. J'espère que vous avez une explication valable à toute cette violence, ou c'est devant la justice que vous allez vous expliqué, espèce de malade ! » Eddy avait un mauvais pré-sentiment. Dans ces moments-là, Eddy aimerait tellement être né légilimens, ne serait-ce que pour parler à l'ami à ses côtés.


Résumé :

- Eddy vient d'arriver. Il rejoignait Erebro et s'est retrouvé au milieu du chaos.
- Par chance, il l'a vu rentrer dans le parc d'attraction avec les soeurs Carrow, mais a aussi vu @Artémis Wright rentrer.
- Il se fait passer pour le père d'@Hestia Carrow et @Thalia Carrow
- Il les protège aux côtés d'@Érebos Asclépiades
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Sam 16 Mar - 1:15

Déclaration de guerre

Samedi 02 Février - Quelle merde, quelle fichue merde ! En ce moment Rebekah cumule les ennuis, ce n'est qu'un ennuis de plus. Elle le sent mal cette fois, cette fois, elle le sait, ça va finir mal... Si elle s'en sortait vivante, elle le jure devant Dieu, elle allait le faire payer à l'Italien et bordel où était son cousin et sa cousine. Un seul membre de la Cosa Nostra suffisait, ca pouvait être n'importe qui elle s'en fichait pas mal. Intérieurement elle espérait seulement qu'ils soient en sécurité et qu'aucun ne soit réellement en danger ! Les images continuaient à défiler sur les écrans, comme un film qui tourne en boucle, la foule était de plus en plus fuyante, les trois sorciers continuaient de mettre la pagaille. Que leur était-il arrivé ? Que leur avait-on fait pour qu'ils soient dans cet état ? Elle préférait ne pas savoir et encore moins se faire attraper et subir le même sort. Elle avait réussi à trouver un visage familier. Ethan, un petit jeune qui était venu pour se renseigner sur son cousin, cherchant un endroit pour se faire tatouer. Bien vite ils avaient sympathisé autour d'un verre. « Ne nous fait pas peur comme ça Rebekah ! J'ai failli avoir une crise cardiaque !! Sinon ça va, merci. Tu sais où on peut sortir d'ici ? » Regardant tout autour d'elle, elle ne voyait aucune sortie possible. Du moins aucune qui soit sans danger. " Je ne connais pas l'endroit, mais à mon avis notre seule chance c'est de transplaner... Seulement va falloir trouver un endroit calme et isolé... Le stresse s'emparait d'elle de plus en plus. Et ca n'allait pas s'arranger...

« Euh... C'est qui le gars là-bas qui arrive vers nous comme une furie ? Un ami à toi ? Ton frère...? » Elle se tourna vivement et fit face au gars en question. " Et merde ! " Elle espérait que l'effet de foule face son taff et qu'ils puissent disparaître et se fondre dans la masse. " Va falloir partir et vite... Très vite ! Je pense qu'il est avec eux... Vous ne vous lâchez pas, on reste ensemble, compris ?! A vrai dire ce n'était pas une question, mais plus un ordre. Elle ne voulait pas avoir leur mort sur la conscience et elle ne voulait pas se faire attraper par leur faute. Elle attrapa la main de la jeune femme et se mit à marcher rapidement vers un endroit isolé. La foule se dirigeait vers la sortie, peut-être que partir dans le sens inverse pouvait être une bonne idée ? Elle n'en savait rien, l'endroit était immense. Il suffisait de trouver une cachette et de se tenir loin de ce malade !


________________________


En résumé :
- Elle prend la main d'Ailsa et marche vite pour trouver une cachette.
- Elle espère pouvoir transplaner et se tirer de cet endroit
- Elle est toujours en compagnie d'Ethan et Ailsa.
- Nicolas Wright est toujours à leur trousse.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Sam 16 Mar - 2:01

Déclaration de guerre

Samedi 02 Février - Dire qu'Artémis est dans la merde est un euphémisme. À vrai dire elle sait qu'elle n'est pas toute seule, que là dehors des membres du Blood Circle seront lui venir en aide. Elle avait envoyé sa dague, elle ne rate jamais une cible. Elle n'avait pas voulu la tuer, n'étant pas sûre de son identité. Si elle était une simple humaine, elle n'aurait qu'une petite blessure un petit moment, si elle appartenait à ses monstres elle espérait bien qu'elle montre son véritable visage. Pas le moindre signe pour le moment, seulement des gémissements, des pleurs. Qu'est-ce qu'elle fait ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Qui sont ces gens ? Tant de questions. « Aidez-nous. » Ces dernières paroles avaient réussi à faire sourire la rousse. Elle voyait bien qu'elles avaient peurs, qu'elles ne savaient pas quoi faire, qu'elles étaient faites comme des rats. Mais après tout n'importe qui aurait réagi de la sorte, n'est-ce pas ? Alors comment déceler le vrai du faux ? Elle aurait aimé répondre aux jeunes filles, mais bien vite un homme avec un enfant apparut. Quand il mentionna la police, elle souriait à nouveau. S'il savait... " Prétendre le contraire alors que les faits sont là, serait nier leur existence... À moins de vouloir noyer le poisson dans l'eau ! " L'homme avait caché son enfant et s'interposait entre elle et les jeunes femmes. Ca ne lui plaisait pas, avec lui dans les pattes elle ne pouvait pas mener à bien sa mission. Mais si elles étaient bel et bien des sorcières, il en était un aussi ainsi que le petit. Mais elle n'était pas au bout de ses surprises...

Un autre homme apparut. Soufflant, elle commençait à perdre patience. Il s'était approché des jeunes femmes et les avait enlacés. En voilà un autre ! " La justice ne vous sera d'aucune aide, que ce soit vos filles ou non si vous faites partie de ces monstres... " Elle désignait à présent l'extérieur. " Ce n'est que partie remise ! " Un mouvement attira son attention dans son dos. Si c'était encore quelqu'un qui s'ajoutait au groupe elle jurait de le planter. " A... Shadow, tout va bien ici ? " Se tournant vivement elle fit face à un groupe d'individu, eux aussi cagoulé. Elle fixa le petit groupe au nombre de cinq. Elle préférait qu'ils restent dans le coin. " Restez dans le coin pour la suite, on ne sait jamais... " Le groupe resta non loin à l'entrée de l'attraction. Elle s'avança vers les deux hommes. " Je veux bien vous accorder le bénéfice du doute... " Elle les contourna, bien entendu les deux hommes restèrent entre elle et les jeunes. S'approchant du mur où était planté sa dague, elle l'attrapa et tira fermement dessus afin de la récupérer. " Vous avez vos papiers d'identité ? Vous allez en avoir besoin pour sortir d'ici... " A chaque sortie, un contrôle. Pas de papier et s'en est fini pour eux...
________________________

En résumé :
- Artémis récupère sa dague dans le mur.
- Elle n'est pas toute seule, un groupe cagoulé est pas loin.
- Elle leur fait croire qu'elle les croit.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
L'Augurey
L'Augurey
PNJ Augurey
Métier : Grand Manitou de GoB
Messages : 1904
Gallions : 1848
Date d'inscription : 19/12/2018

L'Augurey
Sam 16 Mar - 15:51
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ

Le chaos s'est abattu sur les portes de la fête foraine. Moldus ou sorciers, tout le monde se retrouve finalement dans le même bateau. Devoir survivre. Prouver aux membres du Blood Circle qu'ils sont d'honnêtes citoyens pour s'en sortir. Mais les sorciers fous lançant des sortilèges sont hors de contrôle. Les sorciers sur place n'osent pas sortir leur baguette de peur d'être découverts. Les moldus se cachent tandis que les membres du Blood Circle attendent le moindre faux pas pour s'emparer d'un sorcier en soif de justice.

Les aurors et autres brigades commencent à arriver. Des membres de l'Ordre du Phénix aussi. Ils ont transplanné au loin et intégré la foule en discrétion. Ils ont des ordres précis. Protéger sans se faire remarquer. Parvenir à évacuer les lieux, soigner des blessés s'il y en a. Et Merlin sait qu'il va y en avoir...

Car les Blood Circle s'en prennent à certains sorciers qui se sont trahis. Mais les sorciers qu'ils ont torturé, traumatisé durant des mois, eux aussi font des dégâts. Tandis qu'un sorcier tente de s'interposer devant la femme du trio, cette dernière prise d'hystérie lance alors un feudeymon brulant vif l'homme courageux qui voulait s'occuper d'elle. Le sortilège commence alors une route interminable dans le lieu.

Ϟ LES REGLES DE L’EVENT Ϟ

Tout le monde est en danger suite au feudeymon. Afin de savoir si vous êtes ou non touché, merci d'utiliser les dés "oui/non" de la façon qui suit :

Oui/Oui : Vous êtes grièvement brulé et il va vous falloir de l'aide
Oui/Non : Vous êtes brulé assez sévèrement, vous pouvez vous débrouiller seul mais de l'aide ne serait pas de refus.
Non/Oui : Vous êtes brulé mais vous pouvez vous débrouiller seul
Non/Non : Par chance vous échappez aux flammes ou êtes à peine touché.


Fonctionnement ici.

Ϟ 01. Ϟ Privilégier des réponses courtes maximum 500 mots.

Ϟ 02. Ϟ Cet event est ouvert aux sorciers adultes, aux moldus, aux universitaire, ainsi qu'aux collégiens. Tout le monde peut donc y participer.

Ϟ 03. Ϟ Les Blood Circle participant peuvent intervenir s'ils le souhaitent et s'en prendre à des sorciers.

Ϟ 04. Ϟ Les membres du ministère et Ordre du Phénix interviennent en discrétion et tente de sauver les gens.

Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Sam 16 Mar - 16:11
Déclaration de guerre
« Event 1 »
Ϟ 02 février 2019, Londres Ϟ

Tu tapais dans la main de ta cousine et lâchait un petit rire alors qu’elle te répondait de bien t’amuser. Ca pour t’amuser, tu risquais de bien t’amuser… C’était devenu un jeu dans ta tête avec ce sorcier. Une forme de traque. Tu l’avais blessé une fois et tu sentais qu’il était dans le même état d’esprit que toi.


Tu t’es faufilée dans son dos, ton arme sur sa tempe. Tu sais qu’à ta voix, tes paroles, il te reconnaitra. Tu te mets en danger car lui, il connait ton visage. Ta cagoule n’est qu’une protection pour les autres. Mais c’est ce qui t’exalte le plus dans ce genre de situation. « Toi... » Un sourire étire tes lippes. Son corps était tendu contre le tien. Allais-tu vraiment lui planter une balle dans la tête, comme ça, gratuitement ? Tu laisses ton pistolet glisser jusqu’au carré de sa mâchoire, sa nuque, l’enfonçant brusquement dans ses côtes. « Je préfère te voir boiter et souffrir que de te tuer… » Un murmure à son oreille alors que tu vois trois types vous entourer. Ils semblent attendre des ordres de sa part. Tu te demandes un instant qui il est dans son monde malsain. « Achève-moi et tu mourras à ton tour. C'est un bon compromis, non ? » Un éclat de rire s’échappe de ta bouche. Tu maintiens ton emprise sur lui tandis que tes yeux glissent sur les hommes autour de vous. D’autres sorciers donc. Tu n’es pas la seule à faire cette déduction. Des membres du Blood Circle apercevant alors la scène se sont approchés. « La moindre vague et vous trahissez votre nature. Tout le monde meurt, fin de l’histoire. » Tu lui donnais brusquement un coup dans les genoux afin de le faire ployer, relâchant ta prise sur lui. Tu vis du coin de l’oeil que ses hommes étaient trop occupés par les autres Blood Circle. Vous vous faisiez à présent face. Mais ton petit manège fut interrompu par une vague de chaleur. Tu tournais la tête en direction des flammes qui se déplaçaient créer la panique.

« Tirez-vous ! » Si tu prends le temps de prévenir les autres, les flammes viennent vers toi. Trop vite. Tu as à peine le temps de reculer. Tu dresses le bras pour protéger ton visage mais le feu ardent viens lécher ton côté gauche brulant le tissu de tes vêtements au niveau de tes côtes et de ta jambe. Bien évidement, ta chair est touchée. La douleur est cuisante et te cloue sur place. Sonnée, ta main est crispée sur ton arme que tu tiens toujours  alors que tu t'es repliée à genoux sur toi même. Tu cherches à reprendre le contrôle de ta respiration mais tu as trop mal pour le moment. Tu relèves les yeux à travers ta cagoule cherchant le blond que tu tenais en joug quelques minutes plus tôt. Puis tu te redresses. Ta peau te fait un mal de chien. Où se trouve ta cousine ? Tu sais que les Blood Circle n'ont pas encore achevé leur mission et que tu devrais plutôt buter le moindre assaillant mais tes pensées dérives.

Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés


- Des membres des Blood Circle ont entouré les brigadiers qui venaient aider Etienne
- Lyrae a relâché Etienne pensant s'amuser à un petit duel
- Le feudeymon est arrivé et l'a brulé violemment
- Elle reste sur le qui-vive mais s'inquiète pour sa cousine, Artémis.
Revenir en haut Aller en bas
L'Augurey
L'Augurey
PNJ Augurey
Métier : Grand Manitou de GoB
Messages : 1904
Gallions : 1848
Date d'inscription : 19/12/2018

L'Augurey
Sam 16 Mar - 16:11
Le membre 'Lyrae Mackenson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
Event 1 - Déclaration de guerre - Londres - Page 2 D12-icon
Résultat :
Event 1 - Déclaration de guerre - Londres - Page 2 190111024111644910 Event 1 - Déclaration de guerre - Londres - Page 2 190111024111707007
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Event 1 - Déclaration de guerre - Londres
Sauter vers:
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Blood :: Three Broomsticks :: Pensine :: Les Events-