RSS
RSS



 

Les moldus du forum se sentent cruellement seuls au milieu de tout ces sorciers, alors pensez à les privilégier pour vos personnages

-53%
Le deal à ne pas rater :
Chargeur rapide sans Fil Universel 10 W – Limxems – Classe A+++
15.99 € 34.20 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Thanks for the memories ☾☾ Erebos & Livia :: Three Broomsticks :: Pensine :: Les RPs
Invité
Anonymous

Invité
Mer 6 Fév - 18:21
Thanks for the memories
Erebos & Livia

«Been looking forward to the future,  But my eyesight is going bad»

Ϟ Juin 2014. Ϟ

Un an. Un an a essayé de passer à autre chose, un an à te demander pourquoi lui, pourquoi vous, pourquoi toi. Un an a tenté d'avancer, sans jamais l'oublier. Un an a pleuré, en sentant son odeur dans la maison, bien qu'elle s'estompe peu à peu. Un an à le voir partout. À chaque angle de rues, parmi la foule. Un an à retenir tes émotions, en t'oubliant le temps d'un soir dans les bras d'un inconnu. Jake doit se retourner dans sa tombe en te voyant. En voyant l'épave que tu es devenue. Mais voilà, tu es morte il y a un an. En même temps que lui. Tu n'es plus qu'une enveloppe vide, anéanti par le chagrin.

Le bruit du dermographe en fond sonore t’était familier. La dernière fois que tu es venue ici, c'était pour te faire encrer ce magnifique système solaire sur la colonne vertébrale. En compagnie de ton mari... Ton mari qui est mort... Nerveusement, tu ronges ton ongle en évitant le regard de ton ami. Pourquoi t'a t'il emmené ici ? Pour te changer les idées alors qu'il passera sous les aiguilles expertes du tatoueur ?

- Erebos... Pourquoi on est ici dit moi... ? Tu veux un nouveau tatouage ? Pourquoi m'avoir fait venir ? Tu as peur ? Le grand Erebos à peur d'un simple tatouage ? C'est une blague non ?

Ton soupir est à fendre l'âme. Tu ne comprends vraiment pas pourquoi tu es ici. Mais tu fais confiance à ton ami. Après tout, tu le connais depuis votre première année de Poudlard. Il a toujours été à tes côtés, tout comme toi avec lui. Tu l'as aidé à surmonté la mort de Charon avec le langage des étoiles et de la patience. Il te soutient depuis un an, afin d'éviter que tu ne sombres en eaux troubles. Il est la lui, contrairement à Jacob qui t'a renié et t'a mis la mort de son frère sur ton dos. Il est la lui, contrairement à Eddy qui a disparu des radars depuis bien des années maintenant. Oui Erebos est toujours la. C'est pour ça que tu l'as suivi si aveuglément jusqu'à transplaner ici.

- Tu sais que je t'adore, mais je n'ai pas la force de t'aider à supporter un tatouage aujourd'hui Ere... On peut rentrer ? Soupires-tu à nouveau en suppliant l'ancien serpentard du regard.

Tu n'as qu'une envie pour ton jour de repos, c'est de plonger sous ta couette, dans ton lit glacial dû à l'absence de ton mari, tout en serrant contre toi un des anciens pulls de ce dernier. Et d'oublier le monde extérieur. Tu veux juste te noyer dans tes larmes, cramponné à un petit bout de ton mari, avant de sombrer dans un sommeil sans rêves. Voilà ce que tu voulais. Et non te retrouver chez un tatoueur pour je ne sais quelle lubie de ton vieil ami.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité
Jeu 7 Fév - 13:48
Thanks for the memories
Livia & érebos
06.14 La mort ce n'est jamais beau. Surtout pour ceux qui restent derrière, surtout pour les vivants. Je suis assez bien placé pour le savoir, que ce n'est pas agréable d'avoir une mort dans son entourage. Charon est parti, dans mes bras, quand nous n'avions que treize ans lui et moi. La faute de la guerre, j'imagine. Pourtant je m'en souviens comme si c'était hier. Son corps devenant froid, le regard méprisant de mon frère à mon égard en voyant son fils sans vie, l'enterrement de Charon qui étais d'une tristesse absolue. Mon neveu est mort bien trop tôt ce n'est pas la seule victime de cette guerre stupide, mais c'est la seule qui compte réellement pour moi. La famille avant tout le reste. Blâmons ces origines méditerranéennes, et cette enfance que j'ai passé isolé du reste du monde, mais pourtant bien entouré par tous les autres serpents. Si je le pouvais, je ramènerai Charon à la vie. Je prendrais sa place, sans hésiter. C'est ce que j'aurais du faire de toute manière. Il étais un bien meilleur sorcier que moi. Comme ça, c'est lui qui pourrais profiter des nuits d'été en Grèce, à écouter le bruit des vagues et à sentir cette bonne odeur de charbon encore incandescent après un barbecue. L'été a toujours été une saison particulière pour Charon et moi. Nous fêtions nos anniversaires tous les deux, puis Phobos nous amenais manger des glaces quand son travail lui laissait un peu de temps libre. Une vie simple et paisible, malgré la chaleur étouffante en Grèce.

On pourrais croire que j'ai fait mon deuil depuis le temps. Je suis un adulte maintenant n'est-ce pas ? Je me suis marié, ma femme est enceinte et j'ai un poste de Professeur à Poudlard. J'ai voyagé aussi, en Amérique, en Australie et en Asie. J'ai découvert de nouvelles choses, de nouvelles cultures, de nouvelles personnes. Mais tout finit toujours par me ramener à l'Angleterre, qui est un pays que je n'aime pourtant pas spécialement. Il y fait trop froid pour moi, et je ne vous parle même pas de leur nourriture qui manque de saveur à mon goût.

D'ailleurs, il pleut encore aujourd'hui. Même en été, il pleut ici. Tu parles d'un pays. Je suis pourtant habillé comme un adolescent malgré mon âge. J'ai laissé mes vêtements d'adulte sérieux et responsable dans mon placard ce matin, car je ne compte pas passer ma journée à Poudlard. Me voilà à Londres. Pas spécialement pour rendre visite à ma femme, qui de toute manière n'a certainement pas très envie de me voir bien qu'elle attende notre enfant, qui ne va plus tarder. Nous espérons tous les deux avoir un fils : ça nous évitera d'avoir à re tenter l'expérience ensemble une seconde fois. Mais ce n'est pas le sujet. Aujourd'hui, bien que la jeune femme qui m'accompagne soit tout à fait charmante, je ne suis pas là pour ça. Elle n'est pas une de mes maîtresses. Mais une amie, qui à l'époque de la mort de Charon a fait beaucoup pour moi. J'aurais aimé ne jamais avoir à lui rendre le service, mais malheureusement, la voilà veuve à l'aube de la trentaine seulement.

Veuve et sans enfants, seule et déprimée. Je ne peux pas laisser Livia comme ça. Je me dois de faire quelque chose. Elle n'est peut-être pas de ma famille, mais elle est une amie qui m'est cher. Jake est mort. Charon aussi. Eddy a disparu. Quand à Ishan je ne sais pas trop où il en est dans sa vie. Je suppose que Jacob lui, n'est pas forcément prêt à aider Livia lui non plus, puisqu'il doit également faire le deuil de son frère. Il ne reste que moi, malheureusement. Ou pas, remarque. Parce que derrière mon allure inquiétante, une fois que l'on se donne la peine de me connaître, je ne pense pas être quelqu'un que l'on qualifierais de mauvais. Notre duo à Livia et moi prête sans doute à rire. Une jolie blonde, qui avais l'habitude d'être radieuse, et un grand brun à l'air sinistre, tatoué et piercé de partout. Dans le quartier de Camden pourtant, c'est plutôt elle qui a l'air de ne pas être à sa place. Les moldus ici sont tous un peu comme moi. Mais nous n'allons pas rester là bien longtemps. Surtout, j'ai envie de me mettre à l'abri de la pluie.

Nous voilà arrivés à destination. Je monte les escaliers du petit immeuble, puis rentre dans ce qui s'avère être un salon de tatouage. C'est souvent comme ça dans ce quartier de Londres, les shop sont limite planqués et il faut savoir où les trouver et comment y accéder. Alors qu'ils sont pourtant légion. Une fois dans le petit salon d'attente, Livia reviens à elle pour me demander si j'ai peur de me faire tatouer. J'esquisse un sourire amusé : c'est vrai que ce serait bête d'avoir peur, vu tout ce que j'ai déjà sur le corps. « T'auras pas besoin de me tenir la main, ne t'en fais pas. C'est un tout petit que j'ai prévu de faire, pour combler un vide. ça ne devrais pas prendre plus de trois quart d'heure. » Je fouille dans la poche de ma veste, et sors un vieux bout de papier plié en quatre. ça ne paye pas de mine comme ça, mais les motifs ne sont pas bien complexes à réaliser. Soigneusement, je déplie ma feuille. « Je suppose qu'en tant qu'experte, tu reconnais mon gribouillage ? » Premièrement pour moi, le signe astronomique du satellite Charon. Et à côté, une constellation qu'elle reconnaîtras forcément. Celle de la balance. Et cette constellation là n'est pas pour moi. En tant qu'ancienne Serdaigle, je suis certain qu'elle comprendra que l'un de ces deux tatouages est pour elle. Il est temps de faire notre deuil. Tous les deux, nous devons avancer. Tout en nous rappelant que ces êtres chers seront toujours avec nous. « C'est le moment, Livia. Aussi bien pour toi, que pour moi. Il faut le faire, pour continuer. On est encore vivants tous les deux. Alors on ne peut pas se laisser aller à la déprime. Ils ne voudraient pas nous voir comme ça, tu le sais ? »
    
Game of Blood  Ϟ Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Thanks for the memories ☾☾ Erebos & Livia
Sauter vers:
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Blood :: Three Broomsticks :: Pensine :: Les RPs-